Aller ou non Glandage

COLCHIQUES DANS LES PRES.....


Fleurissent, fleurissent, colchiques dans les prés, c'est la fin de l'été.

Et voilà, c'est fini.
J'ai ramené mes émigrants vers leur ferry via l'Italie, j'ai rangé les jouets répandus dans toute la maison, terminé les glaces et sorbets de tous les parfums possibles et imaginables, pris des résolutions draconiennes pour un ultime régime amaigrissant, pris la décision de tout repeindre et tout ranger.
Tonton a revêtu son habit de lumière et a repris ses fonctions tout en rêvant à son joli voilier qui l'attend (nous) gentiment au port.
Que Monsieur Sarkozy veuille bien lui accorder une retraite bien méritée, le plus rapidement possible, avant que nous ne puissions plus monter à bord et enjamber le bastingage pour cause d'arthrose aggravée ou polyarthrite rhumatoïde.
Ma voisine et copine de randonnée m'a contactée en vue d'une sortie libératoire et jubilatoire.
- Oh oui ! partons nous ressourcer dans la nature, ne plus penser à rien, manger un sandwich pour ne plus cuisiner, trouver un ruisseau pour se tremper les pieds, boire un expresso dans un bar, manger une pâtisserie dans un salon.
- Alors où on va ? lui demandé-je à ma voisine
- Aucune idée, t'as qu'à dire toi.
- J'ai bien une idée, mais je ne sais pas si ça va te plaire.
- Dis toujours
- J'aimerais aller à
Glandage
- Yeahhhhh! génial ! on va à Glandage, mais au fait c'est où ?
- Dans la Drôme, et on prendra le col de Grimone que c'est si beau.
- Qu'est ce qu'on va faire à Glandage ?
- Rien !
- Génial !

Cette nouvelle, lue hier matin et qui m'a mise en colère, mais qui n'aurait pas du m'étonner.
http://fr.news.yahoo.com/64/20100906/tsc-pesticide-rgent-non-lieu-confirm-pou-d5141e8.html
Idiots que nous sommes, les tous-puissants chimistes Bayer et BASF n'en ont rien à cirer ni des abeilles, ni des êtres humains non plus, seuls comptent les profits colossaux qu'ils peuvent réaliser.
On peut chercher
fipronil sur Wikipedia et être rassuré car ce produit est sans danger sur l'homme (!) et entre dans la composition des antipuces pour chats et chiens (qu'ils disent, mais on ne les croit plus)
On peut aussi lire concernant le Regent TS et G5, les tribulations des autorisations de mises sur le marche, annulation, réautorisations de ce produit.
Lisez bien la phrase ci-dessous, suite à la décision de retirer le produit Regent TS et G5:

"Ces décisions ont été annulées par le Conseil d'État le 4 avril 2005 en raison d'un vice de forme, le ministère de l'agriculture n'ayant pas accordé à la société BASF, avant de prendre sa décision, le nombre de jours suffisants pour formuler ses observations"

A quoi ça tient quand même.On peut aussi se poser des questions sur l'utilité d'un Ministère de la Santé ou de l'Ecologie, puisque de toutes les façons nos santés et nos vies n'ont pas plus d'importance que cela.
Se posent ils eux aussi cette question dramatique : quelle terre allons nous laisser à nos enfants ?

Laisser un commentaire