Monsieur M..et le hummer dont je rÍve

LES BONS CONSEILS DE TANTE VICTORINE


Aujourd'hui: les tickets de caisse
Faut-il les garder ou peux-t-on les jeter ?
Nooooon ! on les garde.
Regardez
Mozartenmarchant qui garde bien son ticket pour 2 boissons chaudes prises dans une ville touristique du sud.
C'est un petit malin, ce gars là. Car qui dit qu'il n'aura pas besoin de prouver sa présence à tel endroit et à telle heure, hein ?
S'il se passe quelque chose d'important qui pourrait le mettre en cause, à Marsal ou autour du Brotsch, par exemple, (je lis effectivement beaucoup de polars) il pourra dire:
Regardez M'sieur l'agent, la preuve que j'étais dans le Lubéron, et en plus, je l'ai publié, vous n'avez qu'à lire mon blog.

Je vais maintenant vous conter ma mésaventure de carte visa.
Pour ceux qui suivent (ce que j'écris), rappelez-vous que j'ai fait un petit aller-retour en Italie, chercher ma petite famille pour les fêtes de Noêl.
Pour le retour je me suis pris un coup de stress, car la neige s'est mise à tomber et il a fallu chaîner pour accéder au somment du col.
Vous suivez toujours ? le coup des chaînes, vous vous rappelez ?

Ah ! si j'avais eu cet engin de rêve.....(à l'aimable attention du lien cité plus haut)


Un hummer équipé de chenillettes, sans sortir de véhicule, espère-je.

Par précaution, j'ai fait le plein d'essence à Turin, mais le pompiste m'a paru bizarre. Comme il me servait il a pris ma carte et s'est dirigé vers le bureau.
Je l'ai suivi, mais j'ai trouvé qu'il faisait drôlement sombre dans son échoppe.

Après réflexion, je pense qu'il a peut-être recopié ma carte, puisque 3 semaines après, il y a eu des paiements en dollars avec ma carte à Montreal (Québec et pas le Montreal dans l'Aude) au café Vasco de Gama.
Pour mes achats sur internet je n'utilise que le système e-card.
2ème possibilté: un achat essence dans une station automatique le jour de Noël où il y aurait peut-être eu installation d'une fausse façade ou que sais-je encore.

Donc, bien contente d'avoir
la preuve qu'on ne peut pas se taper la cloche à Montreal, et faire le plein d'essence dans une petite ville française.

Mon bon conseil: gardez tout, même si vos tiroirs débordent.


Laisser un commentaire