Sarkozy Rungis

SARKOZY ET LA FRANCE QUI SE LÈVE TÔT


Après un lever tardif, un petit déjeuner léger,( 2 biscottes au lieu de 3) un recouchage, rien que pour le plaisir, me voilà devant mon ordi à lire la presse du jour.

Et qu'apprends-je ?

Que Mr Sarkozy s'est levé à 4 heures du mat', que Carla lui a dit:
"attends, je vais avec toi".

Et pour aller où, je vous le demande, à 4 plombes du matin ?
A Rungis !

Et pour nous faire la leçon, à nous autres, feignants, qui à cette heure, nous retournons dans notre lit pour une meilleure position, ou alors si on se lève, c'est pour aller faire un petit pipi, puis vite se replonger dans les bras de morphée.

Je me sens toute honteuse ce matin, pendant que je ronflais, la belle Carla, défilait entre les montagnes de gruyère et les carcasses de boeuf.

Mais, comme j'ai l'esprit tordu, j'ai bien compris que not' Président voulait simplement illustrer une de ces belles paroles:
"Je salue la France qui travaille et qui se lève tôt"






Plus inquiétante, la déclaration matinale suivante:

"Si on peut mettre dans les prix du poisson l'augmentation du fioul, on sauve les pêcheurs", a-t-il fait valoir lors d'une discussion avec un professionnel de la mer dans un café. "Le poisson, on va vraiment s'en occuper".

En gros, comme on dit à Rungis, c'est nous qu'on va payer le gas oil des pêcheurs. Fallait y penser ! faire payer l'acheteur !
Les compagnies aériennes le font déjà.

Mr Sarkozy et son épouse m'ont fatigué de bon matin, je vais me recoucher et ne me leverais qu'à midi. Na !